Actualité

Économies d'énergie : adoptez les bons gestes !

Le chauffage représente 67 % de la facture énergétique des ménages.

Quelques conseils pour la faire baisser :

  • Ne surchauffez pas : chaque degré au-dessus de 20, c'est 7 % d'énergie consommée en plus ! est aussi une question d’économies.

  • Isolez planchers, plafonds, murs, fenêtres, combles perdues : c'est un point essentiel ! Ainsi, avec des fenêtres double vitrage de dernière génération, on peut économiser jusqu'à 30 % sur sa facture... et un crédit d'impôt est encore possible jusqu'en juin. Idem avec les combles perdus, que vous pouvez isoler pour 1 euro seulement.

  • Une chaudière bien entretenue, c'est 12 % de combustible consommé en moins : faites-la réviser tous les ans – comme l'impose d'ailleurs la loi – et entretenez-la avec soin.

  • Des radiateurs propres, c'est jusqu'à 10 % de consommation d'énergie en moins : qu'ils soient à gaz ou électriques, dépoussiérez-les régulièrement.



L'éclairage est aussi un poste important qui peut être facilement réduit : c'est 13 % en moyenne de la consommation électrique annuelle des Français. Pour économiser :

  • Pensez à éteindre les lumières en quittant les pièces, et pour éviter les oublis, équipez-vous de détecteurs de mouvement, qui éteindront automatiquement quand plus personne n'est là (une précaution d'autant plus utile si vous avez des enfants !)

  • Optez pour des lampes et ampoules basse consommation : c'est 75 à 80 % de consommation en moins par rapport aux ampoules à incandescence, pour une durée de vie jusqu'à 7 fois plus longue.

  • Adaptez la puissance des lampes à vos besoins : ils ne sont pas les mêmes si vous regardez la télévision, si vous cuisinez ou si vous travaillez à un bureau, par exemple ! L'idéal : vous équiper de variateurs de puissance, afin de régler au mieux l'intensité de l'éclairage selon vos occupations du moment.

  • Des ampoules propres, c'est jusqu'à 40 % de luminosité en plus... pour le même prix !

  • Une machine à 30 °C, c'est 3 fois moins d'énergie qu'un lavage à 90 °C : réservez celui-ci aux grands ménages de printemps et linge très sale... Pour vos lessives habituelles, optez pour la basse température, généralement très suffisante quand on lave régulièrement ses vêtements !

  • Un réfrigérateur mal dégivré, c'est jusqu'à 30 % de consommation en plus ! Pensez à le faire dégivrer régulièrement (ou optez pour un appareil à froid ventilé); idem pour le congélateur. Et dépoussiérez régulièrement l'arrière de l'appareil. De manière générale, pour tous vos appareils ménagers, choisissez la classe A, qui vous assure le meilleur rendement énergétique.

  • Halte aux veilles inutiles : télévision, ordinateur, box, consoles... tous ces appareils qu'on laisse en permanence sur le mode veille, ça alourdit la facture plus qu'on le croit... jusqu'à 10 % de surconsommation par an ! Alors choisissez des prises avec interrupteur et pensez à... les éteindre ! Vous pouvez aussi, avec des fournisseurs comme Total Direct Energie, suivre votre consommation au jour et à l'heure près sur une appli dédiée : une bonne façon de s'apercevoir des mauvaises habitudes, et de faire des économies.

À découvrir également
copropriété - L'appel de fonds
L'appel de fonds
Charges de copropriété, tantièmes, quote-part, appels de fonds travaux, appels exceptionnels, etc... Pas toujours facile de comprendre les appels de fonds quand on est copropriétaire. Pour comprendre l'appel de fonds dans son ensemble, Foncia vous a préparé une foire aux questions sur le sujet.Lire la suite
Un syndic peut-il empêcher le versement du prix de la vente d’un bien immobilier au vendeur ?
Un syndic de copropriété a la responsabilité juridique et financière de l’immeuble dont il assure la gestion. À ce titre, il bénéficie d’un droit d’opposition au versement du prix de vente d’un bien au vendeur, quand celui-ci n’est pas à jour du paiement de ses charges.Lire la suite