Dégâts des eaux

05/11/2019 Gestion locative

Vous êtes victime ou responsable d’un dégât des eaux ? Pas de panique. Dans la majorité des cas, ces sinistres sont couverts par votre assurance habitation.  Retrouvez ci-dessous, les conseils de Foncia sur la marche à suivre en cas de sinistre, parce qu’il n’est jamais facile de s’y retrouver.

Les différents cas possibles :

  • le sinistre s’est produit chez vous et seule votre habitation a été endommagée ;
  • le sinistre s’est produit chez vous. Votre habitation et celle d’un tiers ont été endommagées ;
  • le sinistre s’est produit chez un tiers et a endommagé votre habitation.

Que faut-il faire en cas de dégât des eaux ?

Agissez au plus vite :

  • supprimez la cause du dégât des eaux : fermez le robinet d’alimentation de la machine à laver qui fuit. Arrêtez l’eau que vous avez laissé couler ou coupez l’eau dans votre logement. Si l’eau vient d’un autre logement ou des parties communes, alertez au plus vite le voisin, le gardien, le gérant ou le syndic ;
  • coupez l’électricité si votre logement est envahi d’eau ;
  • si vous êtes à l’origine du sinistre, prenez contact avec tous les voisins impliqués. Vous allez devoir rapidement remplir, avec chacun d’eux, un constat amiable de dégât des eaux ;
  • prévenez le voisin, le gardien, le gérant ou le syndic en fonction de la provenance de la fuite. Si vous devez procéder à une recherche de fuite, renseignez-vous préalablement auprès de votre compagnie d’assurances ;
  • si la fuite provient des parties communes, prévenez immédiatement le syndic ou votre gérant qui se chargera de faire réaliser les recherches nécessaires. Faites réparer la fuite rapidement, afin d’éviter une aggravation des dommages.

Pensez à l’expertise :

  • conservez les justificatifs de réparation de la fuite ;
  • ne jetez aucun objet, même s’il est encombrant ou vous paraît définitivement dégradé. L’assureur et l’expert en auront besoin pour estimer les dommages ;
  • ne remettez pas en état vos peintures, moquettes et papiers peints avant le passage de l’expert ou l’accord préalable de votre assureur et pour laisser aux surfaces inondées le temps de sécher ;
  • recensez les dégâts occasionnés dans votre logement (revêtement mural ou de sol) et pensez à récupérer les justificatifs prouvant la propriété et la valeur des biens endommagés : factures, photos, témoignages, expertises ;
  • les réparations de plomberie ne sont pas prises en charge par la garantie Dégât des eaux. L’assureur ne rembourse que les conséquences du sinistre, pas la réparation de sa cause (joints, robinets, accords…). Le propriétaire ou le locataire a pour obligation de la réparer, faute de quoi un nouveau sinistre ayant la même origine ne sera pas couvert. Les dommages dus au mauvais entretien d’un appareil, à l’humidité, ou à la condensation ne sont pas garantis.

Que vous soyez victime ou responsable d’un dégât des eaux, les démarches de déclaration du sinistre sont les mêmes. Dans tous les cas de figure, votre compagnie d’assurances doit être prévenue afin d’intervenir pour défendre vos intérêts et vous donner des indications précieuses sur la prise en charge de votre dossier.

 Rappel : la garantie dégâts des eaux couvre notamment les dommages matériels causés par l’eau provenant :
- des fuites ou des ruptures de canalisations ;
- du débordement d’installations sanitaires ;
- du débordement d’appareils électroménagers.