Choisir le bon mode de gestion d’un immeuble

26/06/2020 Copropriété

« Quelle est la meilleure façon de gérer mon immeuble ? » : c’est la question que se pose chaque copropriétaire, afin de sécuriser son quotidien et valoriser son patrimoine immobilier.

Avec la digitalisation croissante des métiers de l’immobilier, les possibilités et les sollicitations sont de plus en plus nombreuses, notamment au sujet du syndic, et il n’est pas toujours évident de s’assurer que sa copropriété est entre de bonnes mains. La loi est pourtant précise et encadre strictement l’exercice et les responsabilités de la profession de syndic.

Si la gestion est confiée à un syndic professionnel, les copropriétaires bénéficient d’un service complet, assorti de garanties juridiques et financières, et d’un devoir de conseil. Dans ce cadre, l’ensemble des missions et responsabilités sont déléguées au syndic professionnel, sous l’autorité et le contrôle du conseil syndical élu par les copropriétaires en assemblée générale.

Quand la copropriété choisit l’autogestion, tout repose sur la bonne volonté, la bonne entente, le temps et les compétences des copropriétaires eux-mêmes. Des plateformes payantes proposent de révolutionner le syndic. Derrière un discours séduisant, elles ne proposent en réalité qu’un outil en ligne et une promesse de conseils. Elles ne remplacent pas un syndic, et tout le travail de syndic reste à faire par les copropriétaires eux-mêmes, qui devront aussi assumer les responsabilités dévouées au syndic (contrôle des comptes, gestion et suivi des travaux et des sinistres, règlement des conflits devant les tribunaux…).

Chaque copropriété présente ses particularités, et il est donc essentiel de bien s’informer pour bien s’entourer.

plateforme_vs_syndic2