Achat immobilier : un Français sur 4 veut devenir propriétaire dans les 5 ans

27/12/2017 Actualité

Un toit bien à soi, c'est une aspiration toujours plus partagée ! Selon un sondage paru en 2017* auprès des habitants des dix plus grandes métropoles françaises, ils sont prêts à consacrer 308 000 euros en moyenne à l'achat de leur future maison. 

Les citadins aspirent à la propriété : un sur quatre, habitant les dix plus grandes villes françaises, souhaite acheter un bien immobilier dans les cinq ans à venir, selon une vaste enquête menée pour la banque en ligne Fortunéo, à l'occasion du lancement de son offre de crédit immobilier. * Ils seraient prêts à y consacrer 308 000 euros en moyenne, pour une maison, et 241 000 euros pour un appartement.

A l'Ouest, de nouveaux propriétaires...

Les Toulousains et les Bordelais sont les plus nombreux à avoir acheté un bien au cours des cinq dernières années, et ils continuent à se montrer actifs sur le marché immobilier : la dynamique est particulièrement forte dans la ville rose, avec 32% d’intention d’achat au cours des cinq  prochaines années (contre 25% dans l’ensemble des métropoles). Lyon , carrefour stratégique et troisième ville de France, continue à attirer beaucoup d'acquéreurs avec  26% d’intentions d’achat. Même pourcentage pour Nantes et Lille, tandis que Bordeaux vient en cinquième position des villes où les Français investiront demain, à égalité avec Paris et Aix (25% d'intention d'achat dans les cinq ans). Si Paris séduit toujours, ses prix qui recommencent à flamber découragent sans doute beaucoup d'aspirants à la propriété ! Nice et Strasbourg (22%) puis Rouen (21%) viennent en queue de classement, en dessous de la moyenne. Mais Nice est la seule ville où l'intention d'achat, dans les cinq années à venir, est inférieure aux achats au cours des cinq dernières années ! Trop chère ? 

Qu'attendent-ils ?

Pour investir, il faut saisir le moment propice ! Les acquéreurs misent beaucoup sur le patrimoine familial, puisque 49% d'entre eux espèrent pouvoir réaliser leur rêve immobilier grâce à un héritage, ou à une donation. C'est ce qui les déciderait le plus à franchir le pas, mais le fait de s'installer en couple (47%) d'agrandir sa famille (36%) et d'attendre son premier enfant (25%) sont les autres occasions les plus citées de passer du statut de locataire à celui de propriétaire !
Ils le feront majoritairement dans le but de se constituer un patrimoine pour leur avenir (36% de l’ensemble des personnes interrogées). Mais ils espèrent aussi prendre un bol d'air : 24% en moyenne veulent acheter pour avoir un jardin, et on en rêve tout particulièrement à Aix-Marseille (33%), à Toulouse (31%) ou à Rouen (30%). Ils ont aussi besoin d'espace : 22% veulent une plus grande surface, et plus la ville est grande (et chère) plus on a envie de repousser les murs de son petit appartement : 29% des Lyonnais, 27% des Parisiens. Enfin, les futurs acquéreurs espèrent avoir plus de calme (16%), surtout à  Aix-Marseille (22%) ou à Toulouse (20%); et se rapprocher des transports et commerces (11% au total), surtout à Bordeaux (15%) ou à Nantes (15%). Certains veulent aussi acheter pour habiter dans un logement récent (9%), et c'est à Lille (18%), Bordeaux (14%) et Nice (13%) qu'on semble le moins priser les vieilles bâtisses ! La volonté de se rapprocher de son lieu de travail reste minoritaire (8%) au total, surtout citée à Bordeaux (15%) et Lyon (12% ).

Appartement ou maison ?

Ce sont les hommes qui rêvent le plus d'acquérir un appartement en centre-ville  (45% contre 38% des femmes). Les Parisiens en particulier : tous sexes confondus, ils sont 70% à privilégier un appartement en centre-ville, suivi par les Niçois (52%). Dans les autres métropoles, la préférence est moins marquée, et de façon générale, les femmes ont tendance à préférer une maison en périphérie (38% contre 33% pour les hommes), surtout dans la catégorie d'âge 30 à 49 ans... celle qui élève des enfants  (41% des personnes, contre 31% pour les personnes âgées de 50 ans et plus). Peut-être faut-il qu'ils se dépêchent de réaliser leur rêve : une hausse des taux est annoncée par les professionnels  pour l'année 2018, et une flambée des prix semble déjà amorcée, justement dans les grandes villes...

*Sondage Opinionway pour Fortuneo - Septembre 2017