La conciergerie privée... une solution innovante pour mieux gérer sa location

28/02/2017 Actualité

Venu des Etats-Unis, le concept s’implante en France avec une floraison de sites collaboratifs, dans la foulée du succès de ceux de location entre particuliers, mais aussi des services de conciergerie proposés par des professionnels. De quoi s’agit-il exactement ?

Un « concierge privé » ? Non, il ne s’agit pas de Madame Michu, dans sa loge de gardienne du 18ème arrondissement, avec son accent de Paname et son chat tigré… N’oubliez pas l’adjectif « privé », qui change tout :  le terme évoque davantage l’ambiance feutrée des hôtels de luxe, où un personnel zélé est sommé de répondre sans sourciller, et dans la minute, aux demandes les plus extravagantes de clients fortunés….
Et en effet, le concept vient de là : aux Etats-Unis, au XIXème siècle, lorsque des buildings géants commencent à sortir de terre, on voit apparaître les « concierges », ou portiers, sur le modèle de ceux des grands hôtels. Vous souhaitez commander un taxi ? Une baby-sitter ? Des fleurs à livrer au 13ème étage ? Ils vous trouvent tout cela, en même temps qu’ils vous tiennent la porte d’entrée et vous appellent l’ascenseur. Par extension, des services de conciergerie privée ont commencé à se développer, surtout aux Etats-Unis, au sein des grandes entreprises soucieuses de simplifier la vie de leurs salariés surmenés : qu’ils apportent le déjeuner des cadres, ou leur linge fraîchement repassé, les concierges se rendent de plus en plus utiles…

Ils assurent la logistique...

Le concept commence donc à apparaître en France, et il a trouvé un champ d’application inattendu, mais très vaste, dans le domaine de la location saisonnière : celle-ci se développe, surfant sur le succès des sites collaboratifs qui proposent aux particuliers de passer leur annonce pour louer leur home sweet home durant leurs vacances (Airbnb au premier chef, mais aussi Abritel / Homelidays, Likibu, Housetrip…). Aujourd’hui en France, 3 propriétaires sur 5 envisageraient de mettre leur bien immobilier sur une plateforme de location entre particuliers ! À Paris, ce sont 50 000 locations par semaine qui sont réalisées en moyenne, et Airbnb communique le chiffre d’un million de réservations par jour via le site ! Mais un problème subsiste : comment assurer la logistique ?

Car louer pour de courtes durées, cela signifie faire le ménage, faire visiter, remettre des clés – parfois à des heures indues – changer des draps et… refaire le ménage ! Les professionnels le savent : leurs agences ou sites proposent depuis longtemps des services de ce type : la gestion locative, c’est non seulement trouver les locataires, mais aussi assurer les transitions entre eux.

Concierge pro pour locations de prestige

En  plus de la remise des clés, le service comprend la préparation du logement (grand ménage, pressing, jardinage…) et la réalisation du « home book » (livret d’accueil),  en collaboration avec le propriétaire : c’est un véritable manuel d’entretien de la maison, guide de fonctionnement des appareils électroménagers et du multimédia, outil informatif, des horaires des ramassages de poubelles aux  contacts utiles dans le quartier, en passant par les bons plans du propriétaire… et ceux des locataires précédents, qui peuvent collaborer ! Convivial, ce livre de la maison est indispensable, et toujours très apprécié des locataires, à qui il dit tout… du code wifi au meilleur endroit pour faire les courses. ! Mais c’est aussi un pensum très fastidieux à écrire et mettre en page soi-même : les propriétaires apprécient donc que le « concierge » s’en charge ! Le forfait Foncia conciergerie propose ainsi un home book « traditionnel », en version classeur, laissé à disposition  dans le logement, et sa version PDF envoyée au client avant son séjour. Au delà du « home book », le service conciergerie permet bien sûr de procéder au check-in à l’agence (administratif, remise des clés, alèses jetables, draps, linge, kit bébé… ), de faire bénéficier le locataire d’une assistance pendant tout son séjour (renseignements, interventions techniques, plomberie, électroménager…) et enfin de procéder au « check-out » lors du départ (état des lieux, récupération des clés, ménage éventuel). Le tout à partir de  99 € TTC / location.

Concierges… de particulier à particulier

A côté de ces offres « pros », des sites collaboratifs se lancent aujourd’hui sur le sillage du géant Airbnb, pour proposer à tous ceux qui louent via le site de leur faciliter la vie. On vous propose de trouver un concierge de confiance disponible à proximité de votre logement : vous rentrez votre code postal et la mission souhaitée (arrivée ou départ des locataires, ménage, gestion du linge de maison), vous découvrez la liste des profils de concierges disponibles près de chez vous, et vous pouvez faire appel à leurs services pour une mission exceptionnelle, ou avec régularité.
Les missions sont évaluées par d’autres propriétaires et la mise en relation bénéficie d’assurances. Le propriétaire paie directement son concierge sur le site, le service est gratuit pour les propriétaires, qui payent une rétribution en direct au concierge (paiement sur lequel les sites prélèvent une commission, de 15 à 20% selon les sites).
Quelques exemples : Bnb Care ou BnB sitter, les pionniers; Welkeys,  à partir de 15 euros; WeHost, créé par un ancien employé du bureau Airbnb Paris; ou encore At The Corner, carrément audacieux puisqu’il propose aux hôtels de devenir les réceptionnistes des loueurs privés ! Via son réseau naissant d’hôtels partenaires, rebaptisés Corners (19 partenaires pour l’instant, à Paris)  cette start-up propose un service de gestion de clés aux adeptes de la location saisonnière (10€ le check-in ou le check-out). L’hôte dépose au Corner les clés, que le voyageur récupère sur présentation d’une pièce d’identité.  Myloby, créé en 2015 par Timothée Maucour et Matthieu Rakotobe, propose quant à lui de remettre les clés aux locataires…  via des points Relais : bars, fleuristes, cafés, restaurants… A travers son application iPhone et Android et un système de QR Codes, le check in/check out du locataire est facturé 9,90 euros. Enfin, parmi les derniers-nés, Smartrenting s’est spécialisé dans la sous-location d’appartements à Paris, avec l’accord du propriétaire : cette  start-up cible notamment les étudiants, auxquels elle garantit de verser 100% de leur loyer pendant leur absence prolongée, l’été ou lors d’un stage à l’étranger. Elle positionne le logement vacant sur des sites de location d’hébergements entre particuliers, et gère le check-in/out, l’assurance, le ménage. Le tout, en respectant la loi, et en percevant des revenus tirés bien sûr du différentiel des frais locatifs.
Mais on peut toujours recourir à des services de conciergerie moins spécialisés : Groomy’s, par exemple, qui propose un « assistant personnel » pour se charger de toutes les tâches dont on se passerait : courses, organisation d’événements, relève du courrier, réservations de restaurants, d’hôtels, locations de véhicules… et pourquoi pas la gestion d’une maison en location ? (Formules de 150 à 250 € par mois.) C’est là le retour du « vrai » concierge privé… de luxe, et à l’américaine !