Semi Marathon de Paris : Il court, il court... le prix de l'immobilier !

28/02/2017 Actualité

Pour cette 24ème édition du Fitbit semi-marathon de Paris, 47 000 coureurs vont prendre le départ le 6 mars… à Vincennes. Une ville dans laquelle le marché immobilier ne s’essoufle pas. Comme dans tout l’Est parisien, que les concurrents vont parcourir dimanche sur 21,1 km, les prix restent… dans la course !

Un mois avant le 40eMarathon de Paris, l’un des plus importants du monde, le Semi Marathon fait figure d’avant-goût et d’entraînement : il reprend la moitié du parcours de son mythique aîné, en se concentrant sur l’Est parisien. C’est hors de la capitale et du département que la course prendra le départ : sur l’esplanade du château de Vincennes… une ville et un quartier très prisés par les Parisiens tout proches, désireux de se mettre au vert !

Départ Vincennes, championne du Val-de-Marne… à partir de 6680€/m2

Les coureurs prennent ici une grande bouffée d’oxygène… pas les acquéreurs : la ville affiche un prix au m2 qui reste beaucoup plus élevé que la moyenne du département (3600€/m2) avec 6680 euros/M2 en moyenne, pouvant aller jusqu’à 8380€. Ses prix immobiliers sont donc comparables à ceux de Paris, dont elle est mitoyenne. Cette proximité, alliée aux attraits du parc floral et du Bois, expliquent son attractivité. La zone la plus proche de la capitale, à l’ouest de Vincennes, atteint 6760€/m2 et peut grimper jusqu’à 8700€ lorsqu’il s’agit d’une maison, par exemple ! Certes, l’évolution est faible (+ 0,3% sur les trois derniers mois) mais elle continue, tandis que le département, lui, est en baisse de 1% sur l’année 2015. Selon Efficity, Vincennes reste la commune la plus recherchée du Val-de-Marne, même si elle est très concurrencée par sa voisine plus bourgeoise, Saint-Mandé (de 5810 à 8330 €/m2, +0,9% en un an).

Celle-ci a même un prix moyen légèrement plus élevé, mais n’atteint pas les records de prix de Vincennes sur des biens très recherchés comme les maisons. Très peu nombreuses à Vincennes, elles se négocient très cher et se vendent très vite – en général, en moins de 48 heures, certains acquéreurs faisant une offre avant même d’avoir visité ! Loin derrière ces deux championnes du Val-de-Marne, Nogent tire quand même son épingle du jeu avec une moyenne à 5 220 €; les villes de Joinville, Saint-MaurSaint-Maurice ou Maisons-Alfort viennent ensuite, avec des moyennes oscillant autour des 4000m2.

De Vincennes à la Bastille, le pouls s’accélère… à près de 8000€/m2

Comme les marathoniens, qui ne lâchent rien, le 12e arrondissement résiste à la crise immobilière : même s’il n’a progressé que de 0,2% l’année dernière, il peut se satisfaire d’une évolution positive sur le long terme, avec + 10% sur les cinq dernières années, et un prix moyen qui se stabilise à 7590€/m2 selon les notaires parisiens, et jusqu’à 9660€/m2 selon Efficity. C’est dans la bonne moyenne de la capitale, oà les prix au m² varient depuis un an dans de faibles proportions, autour de la barre des 8.000 euros (+0,4% en un an). Fin décembre 2015, il était enregistré à 7.980 euros/m².

Les coureurs emprunteront à l’aller l’avenue Dausmenil, au retour la rue du Faubourg Saint-Antoine : le parcours forme un triangle sud-est qui délimite la zone la plus côtée du 12ème. Dans cet arrondissement très familial, essentiellement résidentiel, qui bénéficie de nombreux établissements scolaires et de grands espaces verts, les acheteurs sont principalement des jeunes cadres avec un enfant en bas âge ou un projet de bébé dans un futur proche. Ils veulent bénéficier de la proximité du Bois de Vincennes et de la Coulée Verte, un des poumons de Paris, avec ses 1030 hectares de verdure. Alors qu’à l’ouest de l’arrondissement (Gare de Lyon, Ledru-Rollin), la verdure et la tranquillité cèdent la place à des quartiers plus vivants, avec phlétore de restaurants et vie nocturne animée… sans égaler la Bastille, qui reste un des quartiers les plus branchés de la capitale ! On atteint sur la place et tout autour, ainsi que dans le quartier Ledru-Rollin, les prix culminants du 12ème – ils peuvent atteindre 10 000 m2, selon Efficity. Et selon Meilleurs Agents.com, ils peuvent grimper jusqu’à 11 329 euros pour les biens d’exception, dans la zone tout autour de la Bastille, que ce soit dans le IVe, le XIe ou le XIIe arrondissement.

De la Bastille au Châtelet, le coeur de Paris bat fort… autour des 10 000€/m2

En poursuivant leur périple le long de la Seine, les marathoniens parcouront les quartiers les plus privilégiés de la rive droite : ils vont emprunter le quai des Célestins et longer l’île de la Cité, profitant de la vue sur Notre-Dame (4e): c’est ici que les notaires parisiens enregistrent les prix les plus élevés de l’arrondissement – et parmi les plus hauts de tout Paris ! Ils peuvent grimper jusqu’à 12 670€.

Nos concurrents vont arriver ainsi jusqu’au Châtelet et revenir vers la Bastille par la rue de Rivoli, en passant devant l’Hôtel de Ville : c’est un quartier dont les prix ont légèrement baissé sur les trois derniers mois, mais restent quand même bien au-dessus de la moyenne parisienne avec des transactions autour de 10 090€/m2, qui peuvent aller jusqu’à 12 430€/m2 en février 2016, selon Efficity.

Dans ce coeur de Paris où les marathoniens vont amorcer leur demi-tour, tous les arrondissements – 1er, 4e, 5e, 6e – connaissent des prix supérieurs à 10.000 euros/m²; le 1er (+7,1%) et le 4e (+5,4%) sont ceux qui ont le plus augmenté dans la capitale en 2015, selon l’étude annuelle récemment publiée pr les notaires parisiens. Le IVe arrondissement enregistre même une progression de 12,9% sur les cinq dernières années… bien loin, donc de subir les effets de la crise !

Retour vers Vincennes par Nation : on reprend son souffle, autour de 8000€

En redescendant vers le bois de Vincennes, les coureurs emprunteront la rue du Faubourg Saint-Antoine, qui s’étend sur une longueur de 1 934 mètres et traverse une partie du 12e, mais aussi du 11ème arrondissement. La majorité des biens vendus y sont des deux pièces, actuellement entre 7073 et 9615€/m2 selon la Coteimmo. Après la Bastille, les marathoniens auront l’occasion de traverser une autre des grandes places symboliques de la capitale, celle de la Nation (XIe) : les prix du quartier (Nation Charonne) moins élevés que ceux de la Bastille, s’établissent quand même à 7904€/m2 en moyenne, et le marché est très dynamique, comme tout l’arrondissement. Les acheteurs sont plus nombreux que les vendeurs, et c’est un secteur central dans Paris, très prisé pour son ambiance – bars, restaurants, parcs, jardins… qui aboutit avec plaisir, comme les participants du Semi-Marathon, dans cette havre reposante que représente le Bois de Vincennes !