Immobilier locatif : où investir ?

08/06/2017 Actualité

A l’heure où les placements bancaires se font de moins en moins rentables, l’investissement dans l’immobilier locatif présente souvent d’excellentes opportunités. A condition de bien choisir son bien et de ne pas se tromper de ville. Suivez le guide. 

Quel que soit son niveau d’épargne, investir dans l’immobilier locatif représente aujourd’hui l’un des placements les plus rentables en France, avec des taux de rentabilité parfois à deux chiffres. Rien à voir avec les produits bancaires qui proposent actuellement des performances très limitées. Même si les taux d’intérêt sont toujours très bas, encore faut-il bien acheter le bien que l’on va ensuite louer. Les notaires et professionnels de l’immobilier, dans leur très grande majorité, recommandent par exemple d’éviter Paris intra-muros, où les investissements sont élevés et les taux de rentabilité limités. En revanche, quelques villes de proche banlieue ne vont pas tarder à profiter des infrastructures du Grand Paris : les taux de rendement bruts devraient ainsi s’apprécier nettement, pour approcher les 7%, dans des communes comme Saint-Ouen, Saint-Denis, Noisy-le-Grand, mais également Bagneux, Champigny-sur-Marne ou Villejuif.

 Le Grand Paris à surveiller

Au-delà de l’Ile-de-France, Bordeaux se présente comme LA ville de l’investissement locatif, pour son attractivité, la politique volontariste de rénovation urbaine qui y est menée, et sa récente ligne à très grande vitesse, qui la place à seulement 2h05 de Paris. Selon les quartiers, le taux de rendement peut atteindre les 5% par an. Plus largement, les grandes métropoles régionales assurent des rentabilités séduisantes, qu’il s’agisse de Montpellier, Marseille, Lyon, Nantes, Rennes, Toulouse, Toulon, Strasbourg et Lille.

 Le Nord a la cote

Plus surprenant, certaines villes moyennes, principalement situées dans le Nord de la France, affichent des prix bas à l’achat mais des loyers élevés, qui font tout le sel de l’investissement locatif. Roubaix et Tourcoing, par exemple, cumulent une forte demande locative de biens de standing et des programmes neufs en loi Pinel. Plus au sud, Limoges et Clermont-Ferrand présentent également de belles progressions depuis quelques années.