Marché immobilier : 75 % des professionnels optimistes pour les 12 prochains mois

06/11/2018 Actualité

« Quand l’immobilier va, tout va ». Une chose est sûre, dans la dernière édition du baromètre Crédit Foncier / CSA, portant sur le second quadrimestre 2018 et dévoilée à la mi-septembre, les 400 professionnels interrogés se déclarent à 75 % « optimistes sur l’avenir du marché résidentiel pour les douze prochains mois ». Cette proportion, note l’étude, fait preuve d’une relative stabilité depuis deux ans. Reste à expliquer cet optimisme. Trois facteurs sont mis en avant : le niveau toujours très bas des taux d’intérêts sur les prêts immobiliers (pour 94 % des interrogés), le dynamisme du marché et, dans une moindre mesure, le contexte économique.

Des prix stables, voire en progression

Alors que certains prédisent un net ralentissement du marché pour les mois à venir, les professionnels de l’immobilier, eux, se déclarent bien plus sereins. Dans le neuf, ils misent sur une stabilité des prix, à 59 %, et même sur une progression, pour 33 % d’entre eux. Ils parient également sur un niveau de transactions comparable. Dans l’ancien, les prévisions sont similaires, avec une stabilité des prix comme des transactions.

Le nord-ouest très optimiste

Ces prévisions varient en fonction des régions. Les professionnels du nord-ouest de l’Hexagone apparaissent ainsi comme les plus optimistes, suivis par ceux du nord-est et du sud-ouest. Interrogés par ailleurs sur les priorités attendues dans le cadre de la prochaine loi de Finances, les professionnels sont 85 % - un record – à souhaiter le rétablissement jusqu’en 2021 des modalités du prêt à taux zéro, telles qu’elles existaient en 2017, c’est-à-dire finançant jusqu’à 40% du prix du logement. Pour les deux tiers, il est également nécessaire de revenir sur la quasi-suppression de l’APL accession mise en place fin 2017. Une aide, rappelons-le, qui était accordée sous conditions de ressources aux emprunteurs qui devenaient propriétaires via un Prêt conventionné (PC) ou un Prêt Accession Sociale (PAS).